comment financer le matériel dentaire de votre cabinet ?

Il est essentiel pour un cabinet dentaire de renouveler régulièrement ses équipements dentales pour être toujours à la pointe de la technologie. Mais cet investissement nécessite des liquidités qui ne sont pas toujours immédiatement disponibles. Quelles sont les solutions permettant aux praticiens de bénéficier des équipements indispensables à leur activité tout en préservant leur trésorerie ?

Booster Blog

Les éléments à prendre en compte
Le crédit-bail et la location évolutive sont deux modes de financement privilégiés par les praticiens souhaitant équilibrer les dépenses liées à l’équipement de leur cabinet.

Le taux de financement est généralement l’élément constituant le premier point de comparaison de ces différentes solutions. Mais aujourd’hui, d’autres éléments doivent être pris en compte dans le calcul du coût de financement de vos équipements tel qu’un montage adapté, intégrant le coût à l’acte et/ou le coût traitement patient et enfin les aspects liés à la fiscalité du cabinet : en effet, chaque solution a un impact plus ou moins important sur le calcul de l’impôt (notament dans le cadre d’une SEL qui est soumise à l’impôt sur les sociétés).

Le crédit-bail : la location avec option d’achat
Qu’il s’agisse d’appareils médicaux ou de matériels informatiques, tous ces outils nécessaires à votre activité peuvent être financés par le biais du crédit-bail, qui vous permet de disposer d’une option d’achat en fin de contrat de location.

Vous maîtrisez ainsi votre budget grâce à un étalement des loyers dans le temps. D’un point de vue comptable, les équipements acquis en crédit-bail ne sont pas inscrits au bilan de votre cabinet, il n’est donc pas nécessaire de prévoir de les amortir comptablement.

Le crédit-bail prévoit une option de rachat des équipements financés en fin de contrat : vous pourrez ainsi, si vous le souhaitez, en devenir propriétaire. A ce titre, il n’est pas possible de modifier les caractéristiques du contrat durant son cours (impossibilité d’ajouter un matériel ou de modifier le type d’équipement financé par exemple).

La location financière : un contrat évolutif
La location financière quant à elle ne prévoit pas une option de rachat des équipements en fin de contrat. Tout comme pour le crédit-bail, vos matériels sont finançables : un loyer déterminé à l’avance vous permet de lisser votre budget sur toute la durée du contrat et aucune inscription comptable n’est faite au bilan.

La différence majeure réside dans le fait que le contrat de location évolutive s’avère dans certains cas fiscalement plus avantageux : en effet, la loi de finance 2013 plafonne pour certaines sociétés la déductibilité des charges d’entreprises pour les biens acquis en crédit-bail. Concrètement, les loyers des biens financés par le crédit-bail se voient appliquer un taux de non déductibilité à hauteur de 25% depuis le 1er janvier 2014.

Le financement de biens s’avérant de plus en plus complexe, une étude précise de votre projet intégrant la prise en compte de tous les facteurs comptables et fiscaux liés à votre activité est devenue indispensable. Pour prendre les bonnes décisions, choisissez un partenaire disposant d’une expertise comptable et fiscale, maîtrisant également les contraintes liées à votre métier.

Vous souhaitez faire évoluer vos équipements tout en préservant vos liquidités ?
Les experts en financement Realease Capital vous proposent d’étudier la faisabilité de votre projet : prenez rendez-vous avec le conseiller Realease Capital le plus proche de chez vous. Notre connaissance de votre secteur vous garantit que nos experts sauront vous proposer des solutions adaptées à votre activité professionnelle.

http://www.boosterblog.com

Dentaltools.fr:comment financer un fauteuil dentaire ?

Que puis-je financer à l’aide du crédit-bail dentaire?