Les causes et les facteurs impliqués dans le déchaussement dentaire

Les premiers signaux d’alarme
Gingivite, parodontite ou déchaussement sont souvent engendrés par la plaque dentaire et le tartre. La plaque dentaire provient d’un agglomérat de bactéries pathogènes responsables de l’inflammation de la gencive. Il est important de savoir que le tartre n’est pas enlevé automatiquement par un brossage, même minutieux. Seule l’intervention du dentiste ou de l’hygiéniste dentaire permet de retirer le tartre dentaire à l’aide de curettes et d’instruments à ultrasons dentaire spécifiques.

outils du fauteuil de dentiste

Les causes et les facteurs impliqués dans le déchaussement dentaire sont multiples :
l’hérédité et un facteur génétique,
des problèmes d’occlusion dentaire,
un mauvais alignement des dents,
une accumulation de la plaque dentaire et du tartre,
une maladie osseuse,
une carie dentaire,
le bruxisme (grincement des dents),
une maladie parodontale,
de mauvaises habitudes alimentaires (tabac, alcool, sucreries…),
une mauvaise technique de brossage de dents. – Dans un tel cas, l’aide et les conseils d’un hygiéniste dentaire sont essentielles.
Le déchaussement des dents provient souvent d’une récession gingivale qui entraîne finalement la perte du tissu et de l’os alvéolaire qui entoure la dent. Cette perte expose ainsi la racine. Cette condition est facilement diagnostiquée par le dentiste lors d’un simple examen bucco-dentaire.