Le détartrage est un acte préventif consistant à enlever le tartre

Le détartrage est un acte préventif consistant à enlever le tartre qui s’est accumulé sur les dents. Contrairement à la plaque dentaire, le tartre ne peut être éliminé avec une brosse à dents. Or, ce tartre situé sur les dents et sous la gencive joue un rôle important dans l’apparition,le développement et la récidive des infections gingivales et parodontales.

“détartrage”的图片搜索结果

Comment l’éliminer ?

plusieurs moyens existent pour enlever le tartre
Les ultrasons : C’est le moyen le plus utilisé. Il est indolore. Un fin embout métallique vibrant à haute fréquence ultra-sonore est passé sur les surfaces dentaires recouvertes de tartre, ce qui permet de le décoller sans risque d’abimer les dents. Une irrigation constante d’eau permet d’éliminer le tartre.

Une légère sensibilité au froid peut être ressentie dans les jours suivants Les instruments mécaniques : Il existe différents instruments permettant d’enlever le tarte, appelés curettes parodontales. Ces curettes éliminent le tartre par “grattage”, en complément des ultrasons.

Une séance de détartrage se termine par le passage d’une brossette rotative enduite d’une pâte polissante qui permet d’enlever des tâches colorées sur les dents. La surface dentaire est ainsi laissée plus lisse, ce qui retardera une nouvelle fixation de tartre.

A quel niveau l’éliminer ? 
Détartrage supra-gingival (au-dessus de la gencive) : Il permet d’éliminer le tartre visible sur les dents.Détartrage sous-gingival (sous la gencive) : On élimine le tartre qui n’est pas visible, qui s’est formé sur la dent à l’intérieur des poches parodontales. C’est le tartre le plus nocif pour les dents. Si celui-ci est trop profond sous la gencive, on peut envisager une anesthésie locale pour éviter toute sensation douloureuse.

A quelle fréquence ?
La fréquence nécessaire de détartrage est très variable d’un individu à l’autre, selon la vitesse de formation du tartre, et de la sensibilité aux maladies parodontales. Cette vitesse de formation dépend essentiellement de la qualité du brossage, mais aussi de facteurs spécifiques à l’individu (telle que la qualité de la salive…). La fréquence nécessaire de détartrage pourra varier de tous les 3 mois à plusieurs années. Cependant, pour simplifier, on peut conseiller un détartrage environ une fois par an, en même temps qu’une visite de contrôle.