Monthly Archives: July 2018

Quels services offre le compresseur dentaire?

Qualité d’air requise: L’air fourni par le compresseur dentaire comprend également: l’entraînement et le refroidissement de l’instrument, ainsi que le fonctionnement de l’équipement pneumatique. Le patient respire l’air que vous et votre assistant respirez l’air tout au long de la journée! Donc, cet air, voulez-vous qu’il ait de l’huile?

ou avec un peu d’humidité bien chargée en germes ? Compresseur monoposte 1T / Kaeser avec sécheur Seccomat.

 

Ex : Filtres bactériologiques Dürr-Dental Nous avons vu qu’il était impératif en CHIRURGIE dentaire de s’équiper de compresseurs exempts d’huile et d’eau, mais on peut aller encore plus loin, avec des filtres bactériologiques, internes ou externes, permettant de délivrer de l’air de “qualité médicale” comparable aux gaz distribués par l’industrie des gaz médicaux. Il suffit pour cela d’équiper son compresseur d’un filtre bactériologique (parfois appelé “filtre stérile”)

Ce type de filtre ( à intégrer dans le compresseur d’air dentaire, à la place du filtre de série) est capable de bloquer toutes les bactéries, spores et virus, grâce à une filtration de 0,01 μm, avec une efficacité de 99,999 % (il y a des choses curieuses, on n’ose pas dire 100%) Ce type de filtre est en général à changer une fois par an, et peut se stériliser à l’autoclave (134 °C) tous les mois. Le coût est de l’ordre de 150 € TTC. Un mot sur la cohabitation : Si vous devez installer un compresseur dans le même local que l’aspiration, pensez que cette dernière refoule de l’air vicié (chargé de germes, et qui sent mauvais.

 

Il est impératif de rejeter cet air vicié à l’extérieur du bâtiment, ou de le traiter en le faisant passer par un filtre bactériologique d’échappement (à changer 1 fois / an), pour éviter que le compresseur ne le ré-aspire pour le compresser, donc le concentrer et vous le réexpédier au fauteuil.

Articulateur dans la pratique dentaire

L’articulateur dentaire est l’un des outils les plus importants dans la pratique dentaire. Les modèles supérieur et inférieur peuvent être articulés pour reproduire la relation inter-maxillaire et le mouvement arqué inférieur par rapport à l’arcade supérieure. Nous utilisons l’articulateur: pour le diagnostic et le traitement

Et des méthodes techniques de construction de prothèses et autres appareils buccaux. (En tant que méthode de diagnostic: son but est de détecter les interférences d’occlusion, l’exposition prématurée “… en tant qu’instrument thérapeutique: elle peut limiter la fermeture et glisser sans interférence)

 

Déflnitions :

articulateurs dentaires, ou simulateur est un système mécanique qui permet de conserver de manière précise les relations intermaxillaires et de reproduire plus ou moins partiellement les déplacements mandibulaires lors des mouvements d’ouverture, de fermeture’ de propulsion et de latéralité.

« C’est un instrument de diagnostic et de traitement, destiné à transférer et à analyser au laboratoire, les relations statiques et dynamiques entre la mandibule et le maxillaire.

Les transferts ainsi obtenus doivent permettre indifféremment et successivement :

B- Une mise en évidence et une correction de toutes les dysharmonies occlusales entre les deux arcades naturelles. B- Un traitement orthodontique.

La conception et la réalisation d’un traitement préprothétique, prothétique et post prothétique d’une édentation partielle ou totale. » Lejoyeux

Notions fondamentales:

Lè’preïhier’îëmps du mouvement d’abaissement de la mandibule est caractérisé par un mouvement des condyles sur eux-mêmes (rotation pure) et autour d’une ligne imaginaire unique appelée axe charnière ou axe de rotation horizontal de la mandibule. Ce mouvement porte le nom de(Souvement~âiîârtermipâD

 

 

Déterminants postérieurs :

Ainsi sont désignés :

-La pente condylienne ou trajectoire condylienne : c’est le trajet parcouru par le condyle mandibulaire le long du condyle temporal lors d’un mouvement de propulsion. Celui-ci est guidé par un glissement des bords incisifs des dents inferieures sur les faces palatines des incisives supérieures et aboutit au bout à bout incisif, tandis qu’il se forme un espace au niveau molaires (phénomène de CHRISTENSEN) .le trajet condylien correspondant à ce mouvement de propulsion est en moyenne de 5 mm. Ce trajet se définit par rapport au plan de FRANFORT avec lequel il forme un angle moyen de 40°ou par rapport au plan de CAMPER avec lequel il forme un angle compris entre 20° et 35° : cet angle est l’angle condylien.

 

Près de 12% des enfants utilisent un équipement dentaire

Comment traiter les blessures liées à l’équipement dentaire? Douleurs gingivales, petites plaies dans la bouche … Ces plaies sont fréquentes dans les traitements orthodontiques. Nous utilisons ces types d’instruments dentaires pour réduire l’habileté de ces plaies. Comment traiter les blessures liées à l’équipement dentaire? De plus en plus d’adolescents et d’adultes utilisent du matériel dentaire. Selon une étude transmise par l’Alliance française pour la santé dentaire (UFSBD), près de 12% des enfants du CM2 portent des appareils dentaires. Il est généralement souhaitable que les appareils orthodontiques soient généralement bien tolérés.

 

Le premier type de douleur qui peut apparaître est normal et lié à l’initiation du mouvement dentaire lorsque l’appareil vient d’être posé. Ce type de douleur peut nécessiter la prise d’antidouleur et disparaît en trois jours environ.

 

Trois grands types modèle orthodontie

 

Mais d’autres douleurs peuvent survenir chez certaines personnes. L’appareil peut en effet causer de petites plaies. Trois grands types d’appareils existent :

 

l’amovible (parfois appelé “faux palais” lorsqu’il s’appuie sur la mâchoire du haut ; il peut aussi prendre appui sur les deux mâchoires),

le fixe (communément appelé “bagues” ou “brackets” que le praticien a collés sur les dents) ,

ou l’amovible de type gouttière d’alignement. Pour ce dernier, l’appareil est réalisé sur mesure afin de remédier au mauvais alignement des dents.

Si les blessures ne sont pas graves, mieux vaut les soulager rapidement afin que l’appareil soit bien accepté. Chaque modèle peut causer des maux différents.

 

Blessure sur la gencive à cause d’un faux palais

Chez les patients équipés d’un faux palais, les plaies sont rares. « Ce qui peut arriver, c’est la déformation d’un crochet pouvant ainsi provoquer de petites blessures sur la gencive », décrit le Dr Jean-Marc Bellaiche, spécialiste qualifié en orthodontie.

 

Pour soulager la douleur, le spécialiste prescrit généralement une crème cicatrisante à appliquer localement. Pour éviter que la blessure ne se reproduise, l’orthodontiste remet le crochet à sa place. Il arrive également que ce soit l’appareil lui-même qui appuie de façon trop importante sur la gencive : l’ instrument orthodontie polit alors légèrement l’appareil.