Category Archives: Détartrage

Le détartrage est un acte préventif consistant à enlever le tartre

Le détartrage est un acte préventif consistant à enlever le tartre qui s’est accumulé sur les dents. Contrairement à la plaque dentaire, le tartre ne peut être éliminé avec une brosse à dents. Or, ce tartre situé sur les dents et sous la gencive joue un rôle important dans l’apparition,le développement et la récidive des infections gingivales et parodontales.

“détartrage”的图片搜索结果

Comment l’éliminer ?

plusieurs moyens existent pour enlever le tartre
Les ultrasons : C’est le moyen le plus utilisé. Il est indolore. Un fin embout métallique vibrant à haute fréquence ultra-sonore est passé sur les surfaces dentaires recouvertes de tartre, ce qui permet de le décoller sans risque d’abimer les dents. Une irrigation constante d’eau permet d’éliminer le tartre.

Une légère sensibilité au froid peut être ressentie dans les jours suivants Les instruments mécaniques : Il existe différents instruments permettant d’enlever le tarte, appelés curettes parodontales. Ces curettes éliminent le tartre par “grattage”, en complément des ultrasons.

Une séance de détartrage se termine par le passage d’une brossette rotative enduite d’une pâte polissante qui permet d’enlever des tâches colorées sur les dents. La surface dentaire est ainsi laissée plus lisse, ce qui retardera une nouvelle fixation de tartre.

A quel niveau l’éliminer ? 
Détartrage supra-gingival (au-dessus de la gencive) : Il permet d’éliminer le tartre visible sur les dents.Détartrage sous-gingival (sous la gencive) : On élimine le tartre qui n’est pas visible, qui s’est formé sur la dent à l’intérieur des poches parodontales. C’est le tartre le plus nocif pour les dents. Si celui-ci est trop profond sous la gencive, on peut envisager une anesthésie locale pour éviter toute sensation douloureuse.

A quelle fréquence ?
La fréquence nécessaire de détartrage est très variable d’un individu à l’autre, selon la vitesse de formation du tartre, et de la sensibilité aux maladies parodontales. Cette vitesse de formation dépend essentiellement de la qualité du brossage, mais aussi de facteurs spécifiques à l’individu (telle que la qualité de la salive…). La fréquence nécessaire de détartrage pourra varier de tous les 3 mois à plusieurs années. Cependant, pour simplifier, on peut conseiller un détartrage environ une fois par an, en même temps qu’une visite de contrôle.

Peut-on faire un détartrage dentaire à la maison ?

Le tartre est constitué de la plaque dentaire, et se dépose à la surface des dents. S’il n’est pas nettoyé régulièrement, il endommage l’émail des dents, peut donner mauvaise haleine et provoquer des gingivites ou le déchaussement des dents.

Quelle est la fréquence idéale pour le détartrage dentaire ?
Le tartre s’accumule rapidement sur les dents, et le brossage, même régulier et efficace, ne suffit pas à l’enlever. On a donc recours au détartrage chez le dentiste, qui doit avoir lieu au minimum une fois par an. Cependant, pour éviter les maladies des gencives et le déchaussement des dents, la fréquence idéale du détartrage est tous les 6 mois, voire tous les 3 mois lorsque les gencives sont déjà fragilisées. Ce geste mécanique, pratiqué par le dentiste, est indolore et complémentaire d’une bonne hygiène dentaire.

Peut-on faire un détartrage dentaire à la maison ?
Certains gestes peuvent être faits à la maison pour éviter l’accumulation du tartre sur les dents. On peut se brosser les dents avec du jus de citron, 1 à 2 fois par semaine, car l’acide citrique ralentit la formation du tartre. Le bicarbonate de soude, utilisé en brossage, 1 à 2 fois par semaine, a également une bonne efficacité. Il a aussi la propriété de blanchir les dents. Ces techniques permettent de diminuer la formation de la plaque dentaire et donc du tartre, mais ne dispensent pas d’une visite annuelle chez le dentiste pour un vrai détartrage mécanique, qui est le seul moyen d’éviter les complications.

Détartrage et polissage des dents

Le tartre est une accumulation de plaque dentaire (substance blanchâtre qui se dépose à la surface des dents). Le brossage des dents ne suffit pas à l’éliminer : il faut faire un détartrage chez le dentiste. Ce nettoyage doit être effectué régulièrement, au moins une fois par an, car le tartre peut être responsable de maladies comme la gingivite (appareil detartrage dentaire) et la parondite (déchaussement des dents). Il est aussi impliqué dans l’apparition des maladies cardiovasculaires ou du diabète.

Nettoyage dentaire
Un nettoyage ultrason chez le dentiste est conseillé tous les six mois même si une personne a une bonne hygiène dentaire. Un nettoyage plus fréquent, tous les trois à quatre mois peut être conseillé chez les gens souffrant de maladies de gencives.

Détartrage des dents
Le détartrage définit l’acte d’enlever le tartre, essentiellement composé de calcaire, qui se forme au niveau buccal. Il est pratiqué par un dentiste et peut être effectué sur les dents, mais aussi au niveau de la gencive où ce dépôt n’est pas visible : on parle de détartrage sous-gingival. Différentes techniques permettent l’ablation de ce tartre, généralement indolores.

Polissage des dents
Le polissage a pour but d’adoucir et nettoyer toute plaque dentaire accumulée sur les surfaces des dents et des restaurations (plombages, couronnes, etc.). Le polissage permet aussi d’enlever les taches sur les dents.Si la plaque dentaire n’est pas enlevée, elle se transformera en tartre. Si, en plus, le tartre n’est pas enlevé régulièrement il peut causer des maladies des gencives et une halitose (mauvaise haleine). Le nettoyage chez le dentiste est donc un complément nécessaire aux soins d’hygiène dentaire à la maison, soit le brossage et la soie dentaire.